samedi 17 août 2019

Surveillons ce support

Bonjour,

A l'issue d'une nouvelle semaine marquée par la nervosité des marchés liée aux craintes d'un ralentissement de l'économie mondiale, force est de constater que les marchés pourraient céder à une réelle panique.
Nous en avons eu la preuve à Wall Street mercredi dernier notamment lors du passage des taux du trésor à 10 ans sous ceux à 2 ans annonciateur d'une récession.
Grâce à une reprise des marchés actions en fin de semaine les supports critiques sur les graphes court terme ont pu être préservés en clôture hebdomadaire.
Pour ce qui concerne le CAC, c'est une bougie noire qui s'est formée et préserve le support des 5216 points.
Seulement, le courant vendeur est parvenu à attaquer la pointe de l'ombre basse du porteur d'eau formé la semaine dernière, mais surtout à affaiblir l'important support des 5216 points.
Seule une clôture au dessus des 5388 points (ombre haute du porteur d'eau) permettrait de le repousser sur cette unité de temps.
Pour l'instant, à 2 semaines de l'échéance d'août, le marché reste dans sa tendance haussière même si celle-ci vient de s'affaiblir significativement.
La prudence s'impose donc toujours.

samedi 10 août 2019

Mois décisif

Bonjour,

Le graphe des bougies hebdomadaires met bien en évidence ce qui s'est produit lors des 7 premières séances de ce mois d'août.
La chute de plus de 300 points a été partiellement remontée cette semaine mais pas suffisamment pour que le courant acheteur puisse s'attaquer à la 1ère fenêtre baissière ouverte le 2 août.
Il en résulte cette semaine la formation d'un porteur d'eau qui prend appui sur le support des 5216 points et permet une relative stabilisation du marché à court terme.


L'incidence de ces premières séances du mois n'altère pas la tendance haussière moyen terme du CAC.
Il va de soi que les 3 prochaines semaines seront décisives quant à un éventuel renversement de cette tendance.
Si tel est le cas, l'analyse de fin juillet prendra toute sa signification avec une baisse que l'on peut attendre manifestement sous les 5000 points et plus vraisemblablement en direction des 4700 points.
Dans un tout premier temps on vérifiera le comportement du marché au cas où un retour vers les 5150 points se produisait.
En même temps, gardons un œil attentif sur l'or et l'argent.

jeudi 8 août 2019

Quelle sera la suite de cet échec?

Bonjour,

Ce qu'indique le graphe mensuel à fin juillet c'est l'échec sous la très forte résistance des 5665 points.
Bien évidemment, il ne prend pas en compte les baisses des premières séances d'août que nous avons connues suite aux annonces concernant la guerre commerciale Sino-américaine.
Je rappelle que le CAC (tout comme le DAX) est de nouveau entré en tendance haussière validée fin juin après une tendance baissière de 16 mois.
Si le mois d'août se terminait aujourd'hui, cette tendance se serait de nouveau inversée et serait certainement le départ d'une baisse très importante à suivre pour les mois et trimestres à venir.
Je rappelle également que la politique actuelle des banques centrales en seraient certainement à l'origine par l'éclatement à suivre de la bulle de la dette annonciatrice d'une nouvelle récession économique (à noter que le taux actuel de la FED vient de passer au-dessus du 10-year treasury note)
Comme précisé dans plusieurs commentaires, l'évolution de l'once d'or et celle de l'once d'argent poursuivent leur chemin haussier et vont dans ce sens.

samedi 27 juillet 2019

Pas de scénario baissier à moyen terme

Bonsoir,

La mise place d'un scénario baissier évoqué la semaine dernière et que l'on pouvait craindre après les échecs au contact de la résistance des 5630 points ne s'est pas produite.
La petite bougie blanche formée cette semaine ne permet pas non plus de la franchir mais son ombre haute montre bien les intentions du courant acheteur.
Cette résistance s'en trouve ainsi affaiblie concomitamment à la validation de la fenêtre haussière ouverte il y a 3 semaines.
Nous sommes à 3 séances de la clôture de juillet, nous verrons si le marché est en mesure de s'approcher voire de franchir la résistance majeure de moyen terme située sur les 5665 points essentiel à une progression potentielle en direction des 5880 points.

jeudi 25 juillet 2019

Effet Draghi

Bonsoir,

Après une ouverture au-dessus de la résistance des 5625 points, le courant acheteur a poursuivi sa progression jusque la résistance suivante des 5660 points mais a violemment rebroussé chemin en début d'après midi suite aux déclarations de la BCE pour clôturer près du support de la fenêtre haussière.
Cette dernière, refermée en l'occasion, n'est cependant pas invalidée. Il faudra attendre la fin de la période de test pour en connaître son sort.
Si la bougie noire formée aujourd'hui est de taille respectable, elle a pour elle d'avoir affaibli les 2 résistances, mais il faudrait dans le cas de poursuite du repli que le support des 5538 points soit préservé afin d'éviter une correction plus profonde de la hausse du 1er semestre.
Cela dit, une fois l'effet d'annonce dissipé…

mardi 23 juillet 2019

Ca se précise

Bonsoir,

Comme le montre le graphe quotidien, le support des 5538 points a tenu bon en fin de semaine dernière.
La bougie blanche formée aujourd'hui est de taille modeste mais ouvre une fenêtre haussière.
Son ombre haute montre que le marché a normalement buté sur l'importante résistance des 5625 points mais son franchissement en séance, avec l'aide de la fenêtre haussière devrait se produire sans tarder.
Nous observerons en même temps le test de cette fenêtre qui devrait nous donner une bonne indication sur les intentions du courant acheteur pour les prochaines semaines.

dimanche 21 juillet 2019

Vers un scénario baissier de court terme?

Bonjour,

Si le CAC "respecte" depuis 3 semaines une évolution dans un range relativement étroit, entre 5540 points et 5625 points, le graphe des bougies hebdomadaires semble indiquer la mise en place d'un scénario baissier de court terme.
En dehors de l'hésitation à franchir le sommet de mai 2018, il faut également retenir le sommet en pince qui vient de se former et qui pourrait corroborer cette hypothèse.
Sa validation conduirait à une correction plus profonde de la hausse de juin sans doute en direction du support des 5442 points correspondant au retracement des 38,2% de cette hausse.