mercredi 16 janvier 2019

On en sortira

Bonsoir,

Les petites bougies qui se sont formées ces 2 derniers jours confirment une fois plus la phase de consolidation actuelle et ce toujours dans l'hésitation.
Ces bougies sont petites et invalident dans la même séance les fenêtres qu'elles ouvrent.
Nous sortirons tôt ou tard de cette situation de dérive latérale.
La tendance de très court terme reste haussière. Pour cette raison le marché devrait progresser au moins vers les 4875 points qui pourrait ouvrir la porte ensuite aux 4940 points qui rappelons-le correspondent au retracement classique des 38,2% de la baisse de ces 3 derniers mois.
Ce niveau serait propice à une rechute.

mardi 15 janvier 2019

Le cap est maintenu à très court terme

Bonjour,

L'hésitation qui a caractérisé le marché la semaine dernière, traduite par le petit porteur d'eau qui s'est formé, se poursuit en ce début de semaine.
Hier, la séance s'ouvrait par une fenêtre baissière que la petite bougie blanche a permis d'invalider en clôture.
Le contact avec la zone des 4760 points est ainsi maintenu annonçant que la configuration haussière de très court terme n'est pas compromise et doit permettre d'atteindre l'objectif des 4875 points à 4940 points désigné sur cette unité de temps.

dimanche 13 janvier 2019

Ce rebond n'est que correctif

Bonjour,

Pour les 2 semaines correspondant aux fêtes de fin d'année, le graphe des bougies hebdomadaires a fait apparaître 2 petits marteaux blancs formés à partir du support des 4565 points.
Même si la réaction haussière qu'ils ont entraînée reste modérée, ces figures sont bien présentes et ont permis au CAC de rejoindre la zone des 4800 points à 4850 points.
Pour la semaine qui vient de s'achever, c'est un doji longues jambes qui s'est formé, figure qui indique l'hésitation au contact de l'oblique baissière de long terme, mais qui ne permet pas la confirmation de ces marteaux.
Le signal envoyé par le marché indique que le rebond en cours n'est probablement qu'un rebond correctif qui pourrait se poursuivre jusqu'à la résistance des 4930 points correspondant par ailleurs à un retracement de 38,2% de l'ensemble de la baisse du dernier trimestre écoulé.

mercredi 9 janvier 2019

Hésitation sans influence

Bonsoir,

L'hésitation perceptible hier, s'est traduite par l'apparition d'un doji aujourd'hui.
Ce doji est de petite taille si bien que sa forme en étoile filante ne devrait avoir aucune influence particulière.
Tout au plus, il se peut que le marché amorce un repli vers la zone des 4710 points à 4762 points sans compromettre la phase haussière de très court terme en place.
L'objectif des 4875 points à 4940 points sur cette unité de temps reste d'actualité.

mardi 8 janvier 2019

Elle est cassée

Bonsoir,

La résistance des 4762 points issue de la fenêtre baissière ouverte le 20 décembre a été cassée par la bougie blanche, de taille moyenne, formée aujourd'hui.
Son ombre haute témoigne d'une certaine hésitation, surtout visible en fin de séance, mais bien légitimement étant donné l'enjeu de ce franchissement décrit dans la dernière analyse.
Rien ne s'oppose désormais à ce que le rebond se poursuivre vers la zone des 4875 points à 4940 points.

Après ce contact?

Bonjour,

Après la validation de la fenêtre baissière ouverte le 20 décembre, sa résistance vient de nous rappeler son existence.
La petite bougie noire a été formée hier à son contact et présente une petite ombre basse qui évite la formation d'une figure baissière de très court terme.
Le marché se trouve donc en face du franchissement toujours envisageable de cette résistance qui verrait dans ce cas le rebond se poursuivre vers la zone des 4875 points à 4940 points.

samedi 5 janvier 2019

Bilan 2018 et perspectives 2019

Bonjour,

Depuis de nombreuses années, lors des analyses trimestrielles, j'ai pu évoquer la tendance du CAC qui obéissant à des replis à partir des sommets de 2000, 2007 et 2015, formait une oblique baissière parfaite.
Plus que les replis qui trouvent un solide support sur les 2500 points, ce qui est remarquable sur ce graphe qui s'étend de 1996 à 2018, ce sont les amplitudes haussières qui sont décroissantes avant les 3 sommets précités. Effectivement:
- de 1996 à 2000, le CAC enregistre une hausse de près de 5300 points
- de 2003 à 2007, la hausse est de l'ordre de 3800 points
- de 2009 à 2015, la hausse est d'environ 2800 points.
Après ce sommet de 2015, le repli a trouvé un important support issu des sommets de 2010 et 2011, en direction de la zone des 4000 points permettant de corriger cette dernière amplitude haussière avec un retracement de 50% avant la relance vers le sommet atteint en 2018 après le franchissement de l'oblique baissière.
Seulement, les bougies formées en 2017 et 2018 après ce franchissement, avec leurs ombres hautes montrent que la tendance haussière est devenue très hésitante jusqu'à son épuisement comme l'atteste la grande bougie noire du dernier trimestre.
Cette bougie noire inflige au CAC une réintégration sous l'oblique baissière de long terme pour le refaire basculer dans une tendance baissière de long terme.



Le graphe des bougies annuelles montre mieux encore cette brutale interruption de la tendance haussière en place depuis 2010; la bougie de 2018 formant de surcroît un avalement baissier, après l'échec au contact des 5665 points évoqué lors du dernier bilan annuel (https://les-pepites-de-jm.blogspot.com/2018/01/bilan-2017-et-perspectives-2018.html), donnant comme objectif sur cette unité de temps la zone support des 4170 points.


Le graphe des bougies mensuelles montre bien le rôle joué par le support des 4565 points (Lehman Brothers) pour le dernier mois de l'année écoulée.
L'ombre basse (relativement petite par rapport au corps de la bougie noire) indique qu'une tentative de stabilisation et de rebond doit se mettre en place pendant quelques mois, idéalement en direction de l'oblique baissière, avant que la rechute ne reprenne à son contact.
Le support des 4565 points est bien entendu à surveiller; son enfoncement donne comme 1er objectif celui des 4406 points.
Un constat sur les 22 principaux indices mondiaux pour lesquels à fin 2018 aucun ne se trouve en tendance haussière de long terme! Pétrole et cuivre ne venant ajouter aucune note positive sur cette même unité de temps.
A noter également que les 28 valeurs composant le SOX (US Semiconductors), qui représente un indicateur avancé de la santé de l'économie mondiale, sont toutes en tendance baissière depuis 3 ou 4 mois pour celles qui ont le mieux résisté (Intel, Micron Tecnology…) et depuis une dizaine de mois pour les plus mal orientées (Applied Materials, Texas Instruments…)

La conclusion est simple:  l'année sera, comme pour 2018, très compliquée et mouvementée!

Meilleurs vœux à tous pour 2019