mardi 3 mai 2016

Sera t-il enfoncé à son tour?

Bonsoir,

Le harami formé hier n'a pas été confirmé.
La séance s'est ouverte directement sur le support des 4435 points puis l'enfoncement de celui des 4404 points a eu lieu, ce qui montre la force actuelle du courant vendeur.
La baisse se renforce donc et désormais c'est le support des 4348 points issu de la fenêtre haussière du 13 avril qui est visé par les vendeurs.
Son enfoncement signifierait, comme nous l'avons vu dans la dernière analyse hebdomadaire, un retour assuré sur les 4290 points avec les risques de relance de la baisse de 2015 comme évoqué dans cette analyse.

lundi 2 mai 2016

Harami à confirmer

Bonsoir,

Vendredi dernier, le support représenté par la MM 150 jours et celui de la fenêtre haussière des 4517 points ont été enfoncés sans équivoque après une faiblesse déjà perceptible la veille.
Après le marubozu noir de clôture, de taille respectable, on aurait pu craindre un début de semaine difficile avec une poursuite de la baisse sous le support des 4435 points.
Il n'en est rien puisque la petite bougie noire formée aujourd'hui constitue avec la précédente un harami en bas de structure, signe de stabilisation autour du support de ce support.
Il est possible que la séance de vendredi corresponde à une pointe baissière qui se soit terminée à proximité du retracement de 50% de la hausse d'avril.
Si tel est le cas, le marché prépareraient un rebond qui prendrait sa signification par un signal haussier consécutif et confirmant le harami.

dimanche 1 mai 2016

Analyse Groupe Crit

Bonjour,

Cette valeur a eu beaucoup de mal à franchir sa résistance des 54€ en début d'année.
Une structure en trois corbeaux noirs s'est alors formée pour ramener le titre sur les 43€.
La nouvelle tentative de franchissement en cours, après ce repli, a été validée cette semaine.
Un objectif de cours vers les 70€ peut être envisagé.

samedi 30 avril 2016

Que faut-il craindre?

Bonsoir,

Il y a à peine plus d'une semaine, la bougie du mois d'avril laissait entrevoir l'espoir d'une confirmation des marteaux de janvier et de février qui reste la clé de la hausse du marché vers les 5015 points.
La bougie blanche qui s'est formée possède une ombre haute importante qui montre bien l'échec de la tentative haussière vers la redoutable résistance des 4565 points.
Soulignons tout de même que cette même bougie possède une ombre basse qui révèle aussi la désorientation du marché sur ce niveau.


A plusieurs reprises dernièrement, j'ai pu revenir sur la solidité de la double résistance des 4565 points et de celle toute proche des 4582 points issue de la fenêtre baissière de la 1ère semaine de l'année.
L'échec sous cette double résistance est parfaitement illustré par la bougie noire formée cette semaine qui vient anéantir l'avantage pris par les acheteurs depuis la reprise de la hausse à  partir du support des 4290 points.
Doit-on la formation de cette bougie noire uniquement à l'enjeu du franchissement de cette double résistance qui aura occasionné une réaction vendeuse en relation avec cet enjeu, ou bien vivons-nous purement et simplement la relance de la baisse de 2015?
Si nous sommes dans l'hypothèse de la rechute, il y a fort à parier que les ventes reprendront massivement au cours des prochaines semaines lesquelles pourraient conduire à quelques séances de forte baisse capables de ramener le CAC sur son point bas atteint en avril.
Il faut ajouter à cela, la dégradation observée sur les graphes court terme des indices américains, y compris d'ailleurs ceux d'autres grands marchés. A noter cependant que ceux du cuivre ou du pétrole ne présentent pas de profil inquiétant, toujours à court terme ceux-ci étant même haussiers.
Il faudra donc surveiller la confirmation ou la non confirmation de la bougie noire de cette semaine; la non confirmation plaiderait pour une "simple" correction de la hausse de ces dernières semaines.
L'enfoncement des 4415 points ramènerait rapidement le CAC sur les 4290 points avec les risques de rechute évoquée plus haut.

jeudi 28 avril 2016

Support fragilisé

Bonsoir,

Si la bougie formée aujourd'hui est blanche et porte une ombre basse, il faut surtout retenir que le support représenté par la MM 150 jours et surtout celui de la fenêtre haussière (4517 points) ont été enfoncés en séance.
Ce dernier se trouve donc fragilisé si bien qu'avec une nouvelle attaque, ce support serait vraisemblablement enfoncé.
Le marché ne se trouve donc pas à ce stade en position favorable à une reprise immédiate de la hausse, même s'il donne l'impression de poursuivre sa phase actuelle d'hésitation sous (mais non loin) de la résistance des 4565 points.
Nous devrions probablement assister dans les prochaine jours à une période d'effritement du marché vers le support des 4435 points, voire dans la zone des 4405 points à 4415 points.

mercredi 27 avril 2016

Un appui solide?

Bonsoir,

Le marché est resté aujourd'hui au-dessus de la MM 150 jours et même au-dessus du support issu de la fenêtre haussière refermée, mais validée.
C'est une bougie blanche qui s'est formée cette fois, de taille plus ou moins identique aux précédentes qui reste positionnée sous la résistance des 4565 points.
Le marché hésite donc toujours à prendre une direction. Si le support issu de la fenêtre haussière tient, le marché devrait être en mesure de relancer la hausse en s'y appuyant.
Dans le cas contraire, un repli en direction des 4405 points est à attendre.

mardi 26 avril 2016

Elle perd de son influence

Bonsoir,

Le marché n'a pas su prendre une orientation à l'issue de la période de test de la fenêtre haussière.
La tentative de rétablissement au-dessus de la résistance des 4565 points a échoué et la bougie noire formée aujourd'hui referme tout simplement la fenêtre mais ne l'invalide pas.
Ceci dit, son influence perd manifestement de sa force si bien qu'une phase de congestion pourrait se mettre en place au-dessus de la MM 150 jours.
Au cas où ce support était percé, le marché se replierait vraisemblablement en direction des 4405 points afin d'y trouver les ressources nécessaires pour rebondir à nouveau.
Il faudrait redescendre vers la fenêtre haussière ouverte le 13 avril et la refermer pour annuler le scénario haussier en place.