jeudi 4 juin 2020

600 millards de plus!

Bonsoir,
Nouvelle "couche" aujourd'hui de la BCE pour atteindre les 1350 milliards d'Euros pour le programme de soutien à l'économie européenne.
On comprendra pourquoi les marchés actions montent, mais vont-ils réussir à nous faire croire que la crise actuelle n'est pas plus puissante que celle de 2008/2009 alors qu'à l'époque le système était beaucoup moins endetté et certainement mieux armé pour surmonter les épreuves.
Suite à cette crise, si la dette publique de la France en 2010 représentait 86% du PIB, elle pourrait atteindre 120% en 2020 selon G. Darmanin après une année 2019 à 98% du PIB.
Que se passera t-il lorsque la bulle de la dette éclatera en Europe ainsi qu'aux USA avec la politique accommodante de la FED et que les investisseurs s'apercevront que la valeur des entreprises par rapport à leur Ebitda est complètement déconnectée de l'économie réelle?
Revenons à nos graphes:


Le CAC a vainement tenté dans l'euphorie actuelle de se hisser au-dessus de la bougie d'hier; le franchissement de la résistance suivante des 5058 points n'ayant pu avoir lieu.
La clôture de la séance s'effectue d'ailleurs sous celle des 5025 points et sous la MM 150 jours.
Le doji formé aujourd'hui reflète bien cette hésitation et le harami qui apparaît devrait entraîner une situation de blocage pour le très court terme.
En parallèle, nous verrons si la période de test de la fenêtre ouverte hier est en mesure d'invalider celle-ci auquel cas un repli en direction des 4710 points pourrait être envisagé.

mercredi 3 juin 2020

Tout va bien

Bonsoir,
On n'est plus à ça près. On peut lire depuis cet après-midi sur tous les sites d'information boursière ce genre de commentaire:
"...les actions européennes progressent à mi-séance, la multiplication des signes d'amélioration de la situation économique après le trou d'air du grand confinement continuant de soutenir l'appétit pour les actifs risqués"
Bon, tout va bien on efface tout et on part réattaquer les 6100 points de janvier dernier si je comprends bien!!
Je viens de passer à la loupe les 40 valeurs du CAC. Je rappelle qu'à fin mai nous avions seulement 2 valeurs en tendance haussière: Sanofi et ST Micro.
Nous sommes le 3 juin, 3 valeurs sont en train de les rejoindre (mais attention il reste 19 séances d'ici la fin du mois): Hermes, Schneider Electric et Worldline. Soit 5 valeurs sur les 40 du CAC!!
Est-ce que cela justifie les 14,2% repris depuis 2 mois et 3 jours après une baisse de 26,5% au 1er trimestre? Pas sûr!
Bref, ce qui nous intéresse ce sont les graphes:


Comme je le prévoyais hier, le CAC a poursuivi son chemin et précisément au contact de la résistance des 5025 points et également de la MM 150 jours chère à notre ami Weinstein.
La bougie blanche formée aujourd'hui est un marubozu blanc qui ouvre une fenêtre haussière.
En dehors du fait que cette fenêtre sera probablement testée (cette fois) le CAC est entré dans une zone particulièrement délicate et cruciale pour le court terme; le graphe des bougies hebdomadaires le montre très bien et j'y reviendrai dans 2 jours.
N'oublions pas que tout ceci se déroule dans une tendance de moyen terme et de long terme baissières.

mardi 2 juin 2020

Laissons-le faire

Bonsoir,

Les bonnes nouvelles continuent sans doute à arriver sur les marchés (mais je ne les entends peut-être pas) au moment où Bruno Lemaire ce matin annonce que le gouvernement anticipe désormais une chute de 11% du PIB cette année contre 8% précédemment annoncé et confirme que le plus dur du choc économique est devant nous!!
Bref, le CAC est décidé à rejoindre les 5015/5030 points; et bien laissons-le faire!

samedi 30 mai 2020

Patience et prudence

Bonjour,

Le CAC 40 a continué sa progression cette semaine en s'octroyant 5,64% après les 3,90% de la semaine dernière.
Comme je le précisais dans la dernière analyse hebdomadaire, le marubozu noir formé il y a 15 jours n'avait pas été confirmé mais le marché a malgré tout décidé de s'attaquer cette semaine à la résistance des 4565 points dans une ambiance quelque peu euphorique en liaison avec les perspectives de reprise économique. 
Les 4 premières séances haussières enregistrées ont conduit à la formation d'une bougie blanche de taille respectable qui indique que le courant acheteur ne s'est pas contenté de l'attaque des 4565 points mais aussi de celle de la résistance des 4710 points déjà franchis temporairement fin avril.
La clôture hebdomadaire s'effectue tout en deçà mais cette résistance s'en trouve affaiblie et devrait logiquement céder à court terme.


Après une bougie que je qualifiais de remarquable lors de la dernière analyse mensuelle de par son positionnement (https://les-pepites-de-jm.blogspot.com/2020/05/belle-bougie-mensuelle.html), celle du mois de mai n'est pas en reste.
Elle confirme les difficultés éprouvées par le marché à l'approche de la double résistance que représentent l'oblique baissière de moyen terme et la résistance des 4710 points mais la ligne de poussée n'est pas confirmée et annule la structure de continuation baissière en formation fin avril.
On remarque en même temps que les points bas des ombres basses des 3 dernières bougies sont de moins en moins bas, ce qui traduit une forme d'épuisement du courant vendeur.
Si on ajoute l'affaiblissement de la double résistance représenté par l'ombre haute de la bougie blanche du mois de mai, on peut prévoir à ce stade la poursuite du marché haussier vers l'axe médian de la grande bougie noire de mars, en direction des 4905 points où se situe approximativement le retracement de 50% de la baisse de janvier à mars.
Cette progression pourrait aussi être favorisée par la très probable poursuite de la hausse du Nasdaq Composite qui passe ici à fin mai en tendance haussière de moyen terme mais qui paradoxalement est le seul indice mondial à inverser sa tendance (à Wall Street Dow Jones et S&P 500 en sont loin)
Ce qui signifie que les marchés restent partagés et que la prudence est toujours de mise!

mercredi 27 mai 2020

Il nous dit d'y croire

Bonsoir,

Nous sommes contraints à croire à la reprise économique (tout moins la bourse de Paris est décidée à le croire) puis l'on vient ajouter un plan européen de soutien de 750 milliards d'euros.
Peut-être devrions-nous attendre un état des lieux avant d'y croire?
Bref, graphiquement ces "bonnes" nouvelles propulsent le CAC au contact de la résistance des 4710 points touchée fin avril.
Pour l'instant nous sommes en attente du test de la fenêtre haussière ouverte hier; un marché décidé dans une tendance haussière de très court terme pourrait bien la valider de par l'optimisme ambiant.
Si la résistance des 4710 points est franchie, la cible annoncée ensuite se situe sur les 4930 points.
Peut-être est-ce la cible idéale pour la rechute du marché?

mardi 26 mai 2020

Marché décidé

Bonsoir,

Marché décidé: ouverture d'une fenêtre haussière au dessus de la résistance immédiate: classique.
Les 4565 points ont donc été franchis aujourd'hui comme le laissait deviner la séance d'hier.
La bougie formée en cette occasion est une petite bougie blanche en forme de toupie.
La fenêtre sera probablement testée dès demain.
Pour l'invalider, il faudra dans un 1er temps repasser sous les 4565 points.
Dans un marché devenu sourd et aveugle ne misant que sur les perspectives de redémarrage de l'économie mondiale en reléguant au second plan les conséquences de la pandémie, rien n'est moins sûr (pour l'instant)!!

lundi 25 mai 2020

Tester les 4565 points?

Bonsoir,

Prendre 2,15% aujourd'hui avec Wall Street et Londres fermées, dans de faibles volumes (2,05 milliards échangés) par simple optimisme d'un déconfinement rapide et réussi un peu partout relève du défi.
Graphiquement, la bougie blanche de taille moyenne qui s'est formée indique clairement que le marché désire affronter la résistance immédiate des 4565 points.
S'il parvient à la franchir, la prochaine zone de résistance se situera autour des 4700/4720 points.
Retrouver un marché haussier à moyen et long terme passe par une progression vers les 4905 points.
On en est loin; il est possible que Wall Street, à travers le Nasdaq Composite qui peut entrer en tendance haussière fin mai incite le CAC à progresser davantage, mais d'ici là je confirme que la prudence s'impose.