mardi 29 juillet 2014

Confirmation du marteau, sans plus

Bonsoir,

L'attaque des 4375 points a bien eu lieu mais la bougie blanche formée aujourd’hui présente des ombres qui évoquent surtout la grande volatilité que nous rencontrons depuis plusieurs semaines.
Malgré cela, les acheteurs semblent conserver l'avantage en ayant toutefois bien progressé dans la grande bougie noire de vendredi même si les 4375 points n'ont pas été franchis en clôture.
On peut donc simplement parler ce soir de confirmation du marteau, sans plus, dans l'attente hypothétique d'un signal haussier.

lundi 28 juillet 2014

Marteau sous influence baissière

Bonsoir,

C'est une nouvelle figure en prise à revers qui a ponctué la fin de semaine dernière.
Nous connaissons les raisons qui ont entraîné l'apparition de la grande bougie noire de vendredi; en tous cas, le rebond qui avait réussi à dépasser la résistance des 4375 points a été sérieusement compromis.
Si ce rebond est de nature corrective, il aura retracé précisément 61,8%.
Nous formons aujourd'hui un marteau qui possède un corps noir, qui reflète l'impossibilité d'avoir pu maintenir une reprise digne du nom après la grande bougie noire.
L’influence de cette grande bougie reste donc forte, mais le marteau est bien présent. Sera-t-il confirmé?
Pour qu'il le soit, le marché devra vaincre la résistance issue de l'axe médian de cette bougie (4360 points) puis amorcer l'attaque des 4375 points.

samedi 26 juillet 2014

Techniquement ce n'est pas mérité

Bonjour,

Après la bougie de la semaine dernière et le harami en croix formé en l'occasion, une réaction haussière en direction des 4415 points était tout aussi probable qu'une reprise de la baisse sous le support des 4290 points.
Cette baisse n'a pas eu lieu, mais il faut peut-être retenir davantage l'échec du courant acheteur vue la taille de l'ombre haute portée par le doji formé cette semaine qui est venu toucher précisément la résistance des 4415 points.
Ce doji s'est formé entre cette résistance et le support des 4290 points, reflétant l'incertitude dans laquelle évolue notre marché depuis une dizaine de séances. alors que la dernière prise à revers apparue sur le graphe quotidien laissait croire que le marché était en route pour rejoindre la zone des 4435 points à 4470 points.
La grande bougie noire formée hier confirme cet échec grandement favorisé par le durcissement du ton de l'UE face à la Russie. Est-ce que ce nouvel effet d’annonce se dissipera rapidement comme c'est souvent le cas sur les marchés?
Dans ce cas, cet échec serait vite oublié au moment où les marchés directeurs évoluent, eux, dans un contexte technique plutôt favorable.
Techniquement, notre marché mérite autre chose.

jeudi 24 juillet 2014

Non sans difficultés

Bonsoir,

La résistance des 4374 points avait cédé hier, mais que de très peu; l'ombre haute de la bougie blanche ne nous autorisant pas à confirmer de manière certaine la figure en prise à revers, donc la sortie de la zone dans laquelle le CAC était enfermé depuis plus d'une dizaine de séances.
C'est chose faite, mais l'ombre basse portée par la bougie blanche formée aujourd'hui nous rappelle cette difficulté.
La hausse se poursuit donc et vraisemblablement vers la zone des 4435 points à 4470 points.
Nous verrons par la suite si cette hausse est en mesure de se prolonger vers les sommets atteints en juin dernier.

mardi 22 juillet 2014

Elle a toutes ses chances cette fois


Bonsoir,

Deuxième figure en prise à revers qui se forme en 2 semaines.
On remarquera avec quelle précision le CAC est venu buter sur la résistance des 4374 points. 
La semaine dernière, la hausse n'a pu se développer au-dessus de cette résistance pour les raisons que l'on connait, mais l'on constate que le marché n'est pas non plus descendu sous le support des 4280 points pour autant.
Cette nouvelle figure possède ainsi toutes ses chances (enfin) d'être validée; ce qui permet d'envisager un rebond en direction de la zone des 4435 points à 4470 points.

lundi 21 juillet 2014

Faut-il percer ce support?


Bonsoir,

La bougie noire formée aujourd’hui annule en grande partie la tentative de vendredi dernier qui contrait une nouvelle fois la pression vendeuse qui s'exerce depuis plusieurs jours.
Est-ce que le marché y parviendra une nouvelle fois après la réaction haussière observée vendredi?
Sans figure baissière apparue depuis la prise à revers de la semaine dernière, l'espoir de préservation du support formé par le retracement des 61,8% (4278 points) demeure.
Il est évident que la période actuelle de tensions géopolitiques est à l'origine de la volatilité des marchés mais il est tout aussi évident qu'un contact prolongé avec ce support l'affaiblirait en vue d'une rechute.
Quitte à percer ce support, peut-être vaudrait-il mieux que cela se produise rapidement afin qu'une structure haussière puisse se construire sur le support des 4215 points, après épuisement du potentiel vendeur.

dimanche 20 juillet 2014

Des raisons autres que techniques

Bonjour,

Si la catastrophe aérienne de la Malaysia Airlines ne s'était pas produite, serions-nous aujourd’hui au-dessus de la résistance des 4415 points?
Comme nous l'avons vu dans la dernière analyse quotidienne, la structure en prise à revers, figure haussière formée sur cette unité de temps, n'a pas été annulée; les vendeurs, après l'évènement, ayant échoué dans leur tentative baissière par l'ouverture d'une nouvelle fenêtre baissière dès l'ouverture de la séance de vendredi.
Nous retiendrons donc que la possibilité de rétablissement du marché à partir des 4415 points aura échoué pour des raisons autres que techniques.
La bougie hebdomadaire le démontre bien. A défaut d'avoir pu former une bougie haussière de retournement à partir du support des 4320 points, c'est un doji qui se forme et qui crée un harami en croix avec le marubozu noir de la semaine dernière.
Cette structure marque l'arrêt de la baisse de ces 5 dernières semaines.
Dès lors, un rebond devrait se mettre en place la semaine prochaine. Attaquerons-nous la résistance des 4415 points?
Rien ne permet de l'anticiper.
Par contre, l'échec constaté par le courant vendeur cette semaine et au cas où le marché reprenait la direction de la zone des 4170 points à 4215 points prochainement, la correction y trouverait sans doute là son terme (38,2% de la hausse des 12 derniers mois)