vendredi 3 octobre 2008

Pourquoi pas la fin de la baisse?

Bonsoir,

La bougie blanche de ce jour n'a pas de signification particulière si ce n'est que de donner l'espoir d'une possible continuation de la hausse court terme vers les 4250 points.
Par contre, le graphe mensuel de septembre (que je n'avais toujours pas publié) et surtout le graphe hebdomadaire arrêté ce soir, donnent des indications intéressantes qui en tous cas laissent entrevoir une possibilité de fin de baisse sur le CAC ou tout au moins mettent en évidence une zone de rebond très importante.

Tout d'abord le graphe mensuel:

On remarque que le nouveau marubozu noir de taille importante (le 3ème depuis janvier) présente une intensité plus faible que les 2 premiers. Est-ce le signe que les acheteurs se sont, malgré le pessimisme ambiant actuel, quelque peu manifestés? Sans doute car la tentation de partir à la chasse aux bonnes affaires commence sans doute à traverser les esprits.
Ensuite l'ombre basse de cette bougie noire rebondit sur 2 supports très importants :
- le support correspondant aux plus hauts de 2004
- très précisément sur le retracement de 61,8% de Fibonacci de la hausse qui s'étend de 2003 à 2007
Ce qui ne peut échapper aux chartistes professionnels.
Cela dit, cette bougie noire reflète toujours la présence de la pression vendeuse qui a repris en septembre après 2 mois d'accalmie cet été.
Par ailleurs elle ne peut bien entendu constituer à elle seule un signal de fin de la baisse. Seule une structure haussière apparaissant à partir de ce mois d'octobre pourrait nous orienter sur cette unité de temps.
Notons pour finir, que l'enfoncement des 3830 points, nous conduirait directement vers le support des 3450 points, dont j'ai parlé à plusieurs reprises ces derniers temps.

Venons en au graphe hebdomadaire qui me fait mettre un bémol à cette note de pessimisme:

Nous formons un marteau takuri; et oui un de plus! Mais il apparaît très près du précédent; le 2ème en 3 semaines.
Ce qui signifie que les baissiers se sont acharnés à vouloir faire basculer le CAC sous la zone des 3800/3900 points (importante comme on vient de le voir en mensuel) sans y parvenir.
Ceci me paraît très important ce soir. Bien entendu dans cette période de forte volatilité liée à l'information (entre autre) sur l'application du plan Paulson, on est obligé de prendre en compte un possible enfoncement de ces 3800/3900 points. Il faudrait pour cela, en raison du niveau de clôture atteint ce soir, qu'immédiatement de grandes bougies noires réapparaissent en "ignorant" les 2 extrémités basses de nos 2 marteaux takuri. Je n'y crois pas, une vive réaction haussière aurait certainement lieu si cela se produisait.
L'hypothèse d'une construction haussière (théorique) après la formation de ce nouveau marteau est à prendre au sérieux. La zone des 3800/3900 points se trouve renforcée et pourrait constituer un arrêt définitif de la baisse même si le pessimisme reste à ce stade à un niveau extrêmement élevé.

1 commentaire:

Michel a dit…

Merci pour votre (vos) analyses graphiques, je suis trés friand de ce type d'analyses surtout quand elles sont faites avec sérieux. Continuez.