jeudi 20 mai 2010

Désespoir des investisseurs

Bonsoir,


Le support des 3463 points n'a pas pesé lourd dans cette reprise baissière qui valide la fenêtre ouverte hier.
L'ombre haute de la bougie formée ce jour témoigne d'un test sans conviction de cette fenêtre
La pression vendeuse a ramené le CAC à proximité du support des 3350 points sans qu'aucune annonce particulière sur les marchés n'ait ce jour pu précipiter le sort de cette nouvelle séance. Ceci est vraiment le signe que les investisseurs sont dans une période de total désespoir!
L'ombre basse formée par cette bougie semble indiquer qu'une réaction haussière devrait se poursuivre demain (heureusement que l'Euro confirme sa reprise, au moins temporairement) vers les 3485 points, peut-être vers les 3515 points sans oublier que la fenêtre baissière validée, dans le contexte actuel, semble préparer l'enfoncement des 3350 points.
 

2 commentaires:

badis7000 a dit…

Merci pour vos analyses. C'est sur qu'en ce moment, il est plutôt difficile d'avoir de la visibilité.

J.M. a dit…

Bonjour,
C'est clair (si je peux dire) qu'il faut savoir garder les nerfs solides et s'en tenir à ses règles et sa discipline.
Charles Dow, fondateur de l'indice Dow Jones, affirmait au début du 20ème siècle que le marché boursier avait trois tendances:
La tendance à long terme durait plusieurs années, la tendance intermédiaire plusieurs mois, et tout ce qui était plus court appartenait à la tendance mineure. Robert Rhea, un grand analyste technique des années 30, comparait respectivement les trois tendances du marché à la marée, la vague, et au clapot. Il pensait que les traders devaient traiter dans la direction de la marée du marché et tirer parti des vagues, mais ignorer le clapot.
La visibilité est donc dans la tendance long terme.
J.M.