mercredi 19 février 2020

De la désinvolture

Bonsoir,

La séance d'hier sous le support des 6065 points est à oublier.
Aujourd'hui, la bougie blanche formée au-dessus de ce support permet au CAC d'inscrire (pour quelques points) un nouveau sommet annuel.
Cette nouvelle performance est obtenue dans le sillage de Wall Street où le Nasdaq et le S&P500 atteignent de nouveaux records historiques ce soir.
On peut être étonné d'une certaine forme de désinvolture adoptée par les marchés dans un contexte que l'on connaît avec la Chine notamment avec l'impact qu'aura l'épidémie sur l'économie mondiale.
Nous savons que c'est sur les unités de temps les plus longues qu'il faut focaliser l'étude sur leur tendance. Et là nous en connaissons leur orientation!

dimanche 16 février 2020

Loin d'une rechute

Bonjour,

Après le franchissement de la résistance des 6065 points en milieu de semaine, le test de la fenêtre et les incertitudes liées à l'actualité n'ont pas affecté l'orientation du CAC sur le très court terme.
Malgré la bougie noire de fin de semaine, on observe que la résistance devenue support a même été préservée en clôture hebdomadaire.


Nous avions vu la semaine dernière que la tentative de départ baissier avait échouée et le grand marubozu blanc formé en l'occasion est confirmé cette semaine par la petite bougie blanche.
Cette bougie blanche "surfe" sur l'épaule de ce marubozu et indique que le marché est en position pour rejoindre le sommet de 2007.
Du côté de Wall Street, le S&P500 affiche un nouveau sommet annuel dans une tendance résolument haussière à moyen et long terme.
Dans 2 semaines la bougie définitive de février sera formée. Il faudrait une violente rechute sous les 5150 points pour inverser la tendance de moyen terme.
Nous en sommes loin.

jeudi 13 février 2020

Test de la fenêtre sans grand effet

Bonsoir,

Le test de la fenêtre haussière annoncé hier a bien eu lieu aujourd'hui avec un repli en direction du support des 6018 points.
Pour quelques points, cette fenêtre n'a pas été refermée et encore moins invalidée et avons par la suite assisté à une vive réaction du marché lors de la seconde partie de la journée.
Si un retour sous le support des 6065 points est toujours possible voire une nouvelle tentative d'invalidation de la fenêtre, nous observons que le CAC reste ce soir au contact du sommet atteint hier.
Nous sommes à 2 semaines de la formation définitive de la bougie de février.
Il peut bien entendu se passer beaucoup de choses compte tenu de l'actualité relative à l'épidémie en cours, mais l'on peut déjà pratiquement anticiper le maintien de la tendance haussière de moyen terme en place sur le CAC.

mercredi 12 février 2020

Pas d'inquiètude...on anticipe

Bonsoir,

J'avoue être vraiment très étonné que le franchissement de la résistance des 6065 points ait eu lieu dès aujourd'hui.
La fenêtre ouverte hier avec un doji se transforme généralement en fenêtre commune (invalidation à la séance suivante)
Ce franchissement indique que le courant acheteur reste bien présent malgré les circonstances de marché théoriquement en proie au doute avec l'épidémie en cours. Tout semble se passer (puisque les marchés anticipent toujours) comme si tout se réglerait finalement assez rapidement!
En tout cas c'est un marubozu blanc de clôture de taille moyenne qui s'est formé aujourd'hui qui permet de rejoindre le sommet annuel de janvier et annonce une très probable progression vers celui de 2007.
Avant cela, la logique veut que la fenêtre haussière ouverte hier soit testée.

mardi 11 février 2020

Quel scénario pour demain?

Bonsoir,

Suite au petit pendu apparu jeudi dernier, le repli est resté très modéré pour en fait se "contenter" du 1er retracement de 23,6% du rebond démarré en début de mois.
La petite bougie blanche formée aujourd'hui est un doji qui ouvre une fenêtre haussière et traduit surtout l'hésitation sous la résistance des 6065 points qui a été pratiquement touchée en séance.
En principe les fenêtres ouvertes par un doji sont rapidement refermées et invalidées.
Si c'est bien le cas, nous devrions assister à une nouvelle phase d'hésitation de durée plus ou moins longue à l'image de celle qui a caractérisé une grande partie du mois de janvier.
Le franchissement de la résistance des 6065 points, avec une clôture au-dessus des 6065 points, dès demain serait le signe d'une attaque rapide du sommet de 2007. Ce n'est pas mon scénario privilégié.

samedi 8 février 2020

Suivra t-il Wall Street?

Bonjour,

Malgré que le marché ait pris forme la semaine dernière d'un départ baissier sous le support des 5882 points, c'est une hausse de 3,85% cette semaine qui annule complètement la précédente baisse de 3,62% ainsi que les risques de rechute à court terme.
La bougie blanche qui s'est formée est de taille respectable et constitue un quasi marubozu.
Cette forme d'optimisme avec la situation actuelle créée par le coronavirus est assez surprenante alors qu'au même moment la FED annonce que les conséquences sur l'économie chinoise allait pénaliser l'économie mondiale.
Ces déclarations n'affectent pas plus Wall Street où le S&P500 a affiché un nouveau record cette semaine.
Tout comme pour le CAC, cet indice phare révèle que les tendances moyen et long termes restent résolument haussières.
Il lui reste à confirmer la reprise de sa phase haussière démarrée en août dernier brutalement interrompue  en attaquant le sommet de 2007.
L'actualité lui permettra t-elle?

jeudi 6 février 2020

Essouflement du rebond à prévoir

Bonsoir,

Le rebond en cours s'est prolongé aujourd'hui avec un marché rassuré paradoxalement par la Chine, non pas par les inquiétudes liées à l'épidémie mais par la réduction des droits de douane sur certains produits venant des Etats-Unis.
La bougie qui s'est formée s'est rapprochée de la résistance des 6065 points en donnant sans doute quelques idées aux vendeurs qui ne sont pas parvenus à fermer la (toute) petite fenêtre haussière qui a été ouverte.
Seulement, la réaction du courant acheteur confère à cette bougie la structure d'un petit pendu noir formé en haut de zone qui devrait être à l'origine d'un repli dès demain.
En la même occasion la fenêtre ouverte aujourd'hui sera testée.
Nous verrons ensuite si les craintes liées au coronavirus quelque peu occultées en ce moment par les marchés sont en mesure de reprendre le dessus.

mercredi 5 février 2020

Retour en zone favorable

Bonsoir,

Le passant de ceinture a logiquement tenu ses promesses et permet au CAC de revenir dans sa zone de congestion.
L'aversion au risque en rapport avec la situation sanitaire due au coronavirus semble marquer le pas; ce qui permet d'entretenir l'espoir d'un rebond durable des marchés actions.
La bougie blanche formée aujourd'hui est de taille similaire à celle d'hier et permet d'entrevoir la prolongation du rebond à très court terme en direction des 6065 points.
Graphiquement, rien ne permet d'anticiper quoi que ce soit si cet objectif est atteint; ce qui est sûr c'est que la tendance moyen terme reste très bien orientée.

mardi 4 février 2020

Stabilisation confirmée

Bonsoir,

Après le grand marubozu noir baissier de vendredi dernier, le marché a donné l'impression hier de vouloir se stabiliser juste au-dessus des 5800 points.
Encore fallait-il confirmer cela aujourd'hui par une figure si possible haussière.
Cette figure nous l'obtenons avec le passant de ceinture blanc de taille respectable, qui par la même occasion ouvre une (petite) fenêtre haussière.
On notera également (nous étions encore en période de test) que la fenêtre baissière ouverte jeudi dernier a été invalidée.
Reste maintenant à savoir si le marché est en mesure de regagner la zone de congestion qu'il a quittée en tout début de semaine dernière malgré l'actualité qui reste préoccupante à ce stade.
De la validation de cette fenêtre haussière dépendra l'orientation du CAC à court terme.

dimanche 2 février 2020

Juqu'où la rechute?

Bonjour,

La rechute du marché a pris forme cette semaine avec l'apparition d'un marubozu noir de clôture formé principalement avec la séance de vendredi qui a ainsi confirmé le scénario d'un départ baissier sur l'unité de temps quotidienne.
La taille de cette bougie noire hebdomadaire n'est pas très grande mais l'écart entre fermeture et ouverture entre les 2 bougies noires est important et implique une baisse de 3,62% cette semaine.
C'est bien entendu le pessimisme des marchés face au développement du coronavirus qui inquiète mais aussi la répercussion à venir sur l'économie mondiale.


Pour l'instant, l'incidence sur la tendance de moyen terme demeure faible même si une structure d'avalement baissière apparaît sur le graphe mensuel.
Le corps de la bougie précédente est effectvement avalé mais celle-ci étant un quasi doji la structure reste imparfaite.
Elle laisse cependant place à une prolongation de la baisse mais qui pourrait être relativement contenue malgré la situation liée à l'actualité.
C'est au regard de l'évolution de l'or que la situation peut apparaître inquiétante.
Bien entendu cette situation engendre un sentiment général d'aversion au risque au regard de celle de 2003 lors de l'épidémie de SRAS qui avait eu pour conséquence (en dehors du triste nombre de personnes disparues) de faire chuter le PIB chinois de près de 2%.
Techniquement, la tendance haussière moyen/long terme de l'once d'or vient d'être validée ici fin janvier avec le franchissement de la résistance des 1520 USD.


La cible minimale des 1800 USD apparaît être désormais un objectif évident. Chacun en tirera ses propres conclusions.

jeudi 30 janvier 2020

L'actualité domine

Bonsoir,

La phase de rebond liée au test de la fenêtre baissière ouverte en début de semaine s'est achevée aujourd'hui.
Une nouvelle fenêtre baissière a été ouverte sous la résistance des 5960 points, ce qui entraîne automatiquement la validation de la première et confirme le signal d'un départ baissier lors du passage sous le support des 5960 points .
Celui-ci est matérialisé par une nouvelle bougie noire qui a la forme d'un petit doji longues jambes qui, placé au-dessus du support des 5835 points (comme les 2 bougies de début de semaine), peut indiquer une certaine forme de stabilisation.
Nous verrons si cette seconde fenêtre est en position d'être testée voire invalidée.
Là encore l'actualité aura son influence sur un marché soumis au risque sanitaire et ses conséquences économiques.
En cas d'invalidation, techniquement le repli du marché pourrait être contenu dans la zone de la moyenne mobile 150 jours (haussière) et le support des 5772 points.

mardi 28 janvier 2020

Test en cours

Bonsoir,

La phase de test de la fenêtre baissière ouverte hier a bien démarré comme prévu.
La bougie blanche formée aujourd'hui reste trop modeste pour éviter le risque d'une rechute immédiate à ce stade.
Pour cela, il faudrait que le marché attaque de nouveau et immédiatement la pointe basse de la bougie noire d'hier, ce que les vendeurs ne sont pas parvenus à obtenir ce jour.
Pour l'instant, notre marché semble "soulagé" par le comportement de Wall Street dont les indices, à une heure de la clôture sont sur le point d'invalider les fenêtres baissières ouvertes hier tout au moins sur le S&P500 et le Nasdaq. 
A noter que la configuration graphique du CAC est complètement différente de celle des indices américains compte tenu de la grande taille de la fenêtre ouverte sur le CAC hier.
Le chemin est encore très long pour obtenir l'invalidation de celle de notre indice.
Une fois de plus l'actualité dictera les intentions des investisseurs, sans oublier malgré tout les publications de résultats des sociétés qui sont très nombreuses en ce moment.

lundi 27 janvier 2020

Journée compliquée

Bonsoir,

Il fallait s'attendre à une journée compliquée au lendemain du week-end. Peut-être pas à ce point si, sans l'avouer dans ma dernière analyse, c'est le scénario du repli que je privilégiais.
Cela dit, c'est plutôt une séance de panique qui s'est déroulée aujourd'hui au regard de la grande fenêtre baissière qui s'est ouverte.
Si l'on jette un œil à Wall Street à cette heure, la séance ne se déroule pas de la même manière que sur les places européennes même si les décalages à l'ouverture sont significatifs.
Les bougies qui apparaissent sur les indices à 2 heures de la clôture sont blanches et anticipent vraisemblablement le test à suivre des fenêtres ouvertes à New-York.
La fenêtre ouverte sur le CAC sera probablement testée demain.
Le meilleur des scénarios à suivre serait celui de son invalidation. Au pire nous rentrerions alors dans une nouvelle phase d'hésitation liée à l'actualité.

samedi 25 janvier 2020

L'actualité décidera

Bonsoir,

Après le retour mardi dernier dans sa zone de congestion, sans surprise le CAC y a évolué de façon erratique en raison de l'actualité.
Ce qui assez remarquable, est qu'il y a vraiment évolué entre ses 2 bornes identifiées.
Il est bien difficile à ce stade d'anticiper le sens de la sortie. 
Comme indiqué dans la dernière analyse, la rupture du support entraînerait un repli en direction des 5882 points; c'est l'actualité qui décidera.


Le graphe des bougies hebdomadaire fait apparaître une bougie noire de petite taille sans personnalité particulière qui ne suppose pas de départ baissier à venir.

mercredi 22 janvier 2020

Histoire de fenêtres

Bonsoir,

Le marché a "organisé" le retour du CAC 40 dans sa zone de congestion qu'il avait quittée vendredi dernier.
Une petite fenêtre haussière s'était ouverte en l'occasion avec l'enjambement de la résistance des 6065 points.
Celle-ci a été invalidée hier par une séance assez volatile fragilisée par les annonces sur le coronavirus chinois entraînant cette fois l'ouverture d'une fenêtre baissière qui reste valide ce soir .
La bougie noire qui s'est formée aujourd'hui est de taille moyenne et doit sa formation, en dehors des craintes sur le virus, à de nouvelles déclarations du président américain sur le commerce avec l'Europe.
Sur cette horizon de temps de très court terme, nous surveillerons la pointe basse du petit marteau apparu hier et éventuellement le support des 5960 points qui s'il venait à céder donnerait une cible de repli en direction des 5882 points.

samedi 18 janvier 2020

Bientôt au tour des Small?

Bonjour,

Cette nouvelle hausse hebdomadaire de 1,05% (la 5ème en 6 semaines) permet au CAC 40 d'atteindre un nouveau sommet annuel et surtout lui permet de se rapprocher de son sommet de 2007.
Comme indiqué hier, la dernière séance de la semaine écoulée a occasionné la sortie de notre indice de sa zone de congestion dans laquelle il évoluait depuis le 27 décembre.
Il est désormais fort probable que le sommet de 2007 soit atteint pour la fin de ce mois de janvier.
A noter que si toutefois la tendance haussière se poursuit depuis bientôt 7 mois, le nombre de valeurs haussières n'a pas évolué (24 sur les 40) depuis.
L'analyse que j'en tire sur cette période est que les plus performantes continuent à progresser à l'image de ST Microélectronique, Société Générale, Sanofi… alors que les moins performantes à l'image de Renault, Technip, Carrefour…. ne parviennent pas à se redresser.
Serions-nous passés dans la configuration où les investisseurs continuent à privilégier les valeurs performantes du CAC 40 et transfèrent une partie grandissante de leurs investissements sur les moyennes et petites valeurs?


A l'issue du mois de novembre dernier, j'avais insisté sur le passage en tendance haussière de l'indice CAC Mid&Small (https://les-pepites-de-jm.blogspot.com/2019/11/apres-le-cac-40-le-mid.html)
Après une hausse de 2,61% en novembre, cet indice s'est apprécié de 2,10% en décembre et progresse actuellement de 1,18% en janvier avec de belles performances sur les 3 derniers mois sur Gensight (228%), Abivax (164%), Inventiva (110%)...


Si l'on s'intéresse maintenant au CAC Small (constitué de 181 valeurs), celui-ci est sur le point (à valider fin janvier) de passer en tendance haussière.
N'y aura t-il pas là aussi de bonnes performances à attendre sur certaines valeurs de ce compartiment comme Acteos, Actia Groupe, SQLI, X Fab Silicon Foundries sur lesquelles les investisseurs pourraient se porter?

vendredi 17 janvier 2020

Sortie de zone

Bonsoir,

Comme cela est très souvent le cas, la sortie d'une zone de congestion se fait par l'enjambement de la résistance (ou du support) immédiate avec l'ouverture d'une fenêtre.
Nous verrons ce week-end l'impact de cette sortie sur le graphe des bougies hebdomadaires obtenue par la bougie blanche de taille modeste formée aujourd'hui.

mercredi 15 janvier 2020

Faudra en sortir

Bonsoir,

Pas bien grand chose à se mettre sous la dent actuellement avec le CAC qui évolue dans un range horizontal étroit depuis maintenant une douzaine de séances.
Il faudra bien entendu en sortir; peut-être très prochainement avec la signature du 1er accord commercial ce soir entre la Chine et les USA.
On constate que les indices européens possèdent toujours cette difficulté à suivre les indices américains alors que les tendances de moyen terme demeurent simultanément haussières.
La sortie du range par une clôture du CAC au-dessus des 6065 points accélérerait sans doute la progression vers la cible toujours d'actualité du sommet de 2007.

samedi 11 janvier 2020

Un certain retard pour le CAC

Bonjour,

Malgré les tensions géopolitiques, les principaux indices mondiaux se sont globalement bien tenus cette semaine.
Le CAC reste malgré tout en retrait avec une légère baisse hebdomadaire de 0,12% alors que le DAX et le S&P500 enregistrent des hausses respectives de 2% et de 0,94%.
Ces performances permettent à ces 2 indices majeurs d'atteindre leur plus haut historique alors que le CAC reste (encore) à plus de 900 points de son sommet de 2000.
Cela dit, ce "retard" ne modifie en rien sa tendance haussière actuelle sur les unités de temps les plus longues validée en juin dernier.

samedi 4 janvier 2020

Or et WTI à suivre

Bonsoir,

Malgré de nouvelles tensions géopolitiques entre l'Iran et les USA, les indices mondiaux n'ont pas été particulièrement affectés, l'Europe ayant cependant terminé la séance de vendredi en ordre dispersé.
Le CAC de son côté, après quelques "difficultés matinales", a pu terminer la séance légèrement positif.
Avec une semaine marquée par des volumes moyens, l'indice termine la semaine sur une hausse de 0,11% signifiant la volonté du courant acheteur à poursuivre son mouvement vers le sommet de 2007.
Comme je le précisais dans l'analyse de fin d'année 2019, l'or venait de reprendre sa tendance haussière après consolidation; il en a largement profité cette semaine avec une nouvelle hausse de 2,61% après une hausse de 2,24% la semaine dernière.
L'autre valeur tangible qu'est le pétrole (Crude Oil WTI) s'octroie une hausse de 2,14% cette semaine et se trouve en position de passer en tendance haussière de moyen terme sous la condition que la clôture de janvier s'effectue au-delà des 64 USD.
J'insiste sur ces 2 matières premières car leurs tendances haussières simultanées révèlent en général un risque de retournement de cycle économique. Et cela au moment où la crise des Repos "fait rage" aux USA et que la politique de la FED continue à injecter chaque mois environ 100 milliards de dollars dans l'économie et ce depuis 6 mois.
A ce rythme, le niveau d'injection de liquidités d'il y a un an (4500 milliards) pourrait être revu après être revenu vers les 3700 milliards en 2019
Est-ce que ce comportement sans communication officielle d'un nouveau QE en cours est révélateur d'une crise économique non avouée?
Cette année 2020 sera à surveiller de très près!

mercredi 1 janvier 2020

Bilan 2019 et perspectives 2020

Bonsoir,

L'année 2018 était apparue comme une année très compliquée et surtout très mouvementée avec un brutal repli au cours du dernier trimestre sous les 4600 points.
La bougie noire alors formée témoignait de l'échec à franchir la très importante résistance des 5665 points, niveau "responsable" de l'effondrement des marchés lors de la crise de 2008.
Nous pouvions donc légitimement nous attendre à une année 2019 tout aussi compliquée après le retour du CAC sous son oblique baissière très long terme avec le risque d'un retour en direction du support des 4170 points.


Le graphe des bougies trimestrielles permet de bien se représenter ce qui s'est produit au cours de l'année écoulée.
Le 1er trimestre a été marqué par un puissant rebond du CAC, la bougie blanche formée annulant totalement le puissant passant de ceinture baissier apparu lors du denier trimestre 2018 par le biais d'une pénétrante haussière indiquant alors que le sommet de 2018 serait en mesure d'être rejoint.
Comme je l'ai largement commenté au cours des derniers points trimestriels, cette réaction qui s'est poursuivie tout au long de l'année en dépit du contexte géopolitique délicat et des menaces ayant pesé sur le commerce mondial, est principalement (voire exclusivement) due à la politique accommodante des Banques Centrales qui a eu pour effet de favoriser et de relancer les marchés actions.
En conséquence, en ce début d'année le CAC se trouve en position de poursuivre son ascension vers le sommet de 2007 (6168 points) après avoir validé le franchissement des 5882 points.


Le graphe des bougies mensuelles montre bien la validation du franchissement de cette résistance des 5882 points après que le courant vendeur ait tenté son invalidation en ramenant l'indice en direction du support des 5665 points.
La réaction y a été vive, la grande ombre basse de la bougie blanche formée fin décembre en témoignant.
Son ombre haute, de son côté, met principalement en évidence une légitime hésitation à l'approche du sommet de 2007.
Nous surveillerons donc le comportement du marché en janvier face à un possible retour sous les 5882 points qui ne devrait dans ce cas que retarder l'échéance de la cible des 6168 points fixée pour le moyen terme. 

En conclusion, la dynamique actuelle des marchés plaide pour une progression vers le sommet de 2007 avec son probable franchissement. Rejoindre ensuite celui de 2000 (6945 points) est une tout autre histoire même si cette dynamique ne devrait pas s'épuiser en 2020.
Observer un essoufflement sous les 6945 points (bougies des unités supérieures) pourrait venir d'une crise dont on ne parle encore que très peu: celle des Repos aux Etats-Unis (Repurchase agreements entre banques)
Autre élément à surveiller: la reprise haussière de l'or et de l'argent après une consolidation de quelques mois après leurs sommets de septembre.

Bonne année 2020 à tous